La communication
non-violente holistique

Retrouvez le texte original de présentation de la CNVH rédigé par Jean-Philippe et Muriel Faure en août 2017.

 

Après 25 ans d'exploration, Jean-Philippe et Muriel Faure ont fait évoluer le processus de la communication non-violente de Marshall Rosenberg vers une approche qu’ils ont nommée communication non-violente holistique.

Dans ce processus, tout part de notre capacité à être dans une qualité de présence. Cette présence naît de notre dépôt dans la paix de l’instant. Elle nous permet d’explorer de manière sensible et globale nos mondes : intérieur (auto-empathie) et extérieur («pleine conscience» et empathie).

Se déposer dans l’instant présent nous permet d'accéder à l'énergie du cœur et d'ouvrir un espace de tranquillité en nous. Nous quittons le monde des jugements et de l'activité mentale pour suivre le fil du ressenti en soi et chez l'autre.

 

À partir de cette connexion aux ressentis (sensations, émotions, besoins et énergies), nous pouvons nous exprimer avec authenticité et entendre les autres avec empathie.

 

Notre sensibilité au monde intérieur d’autrui ou de nous-mêmes prend en compte les multiples niveaux de défense et de conditionnement. Nous n’œuvrons pas tant sur les jugements, que sur les croyances et les schémas qui les génèrent.

La CNVH s’appuie sur 4 points principaux :
  • La Présence à nous-mêmes et à notre environnement ;

  • Les Émotions ;

  • Les Besoins ;

  • Les Actions justes nées de l’écoute de nos besoins profonds.

Ainsi, elle permet de développer les 4 pouvoirs suivants :
  • L’auto-empathie (écoute de nous-mêmes)

  • L’expression authentique (expression alignée à notre écoute intérieure)

  • La phase empathique (capacité de nous relier à notre environnement)

  • La reformulation empathique (expression de notre sensibilité envers ce que vit autrui)

Notre démarche

Nous proposons une démarche que l’on peut comprendre à partir de notre expérience de la réalité. 

 

  • Aussi, pour sa transmission dans les formations, nous mettons l’accent sur la pratique et l’expérimentation.

  • Pour les accompagnements, nous pratiquons les 4 pouvoirs de la CNVH décrits ci-dessus associés à l’accompagnement à l’auto-empathie (A.A.E.), la célébration, les jeux de rôle inspirants ou de guérison ainsi que les constellations CNVH.